Quelles solutions en absence de garant dans un contrat de location ?

Normalement, l'une des conditions nécessaires pour louer une maison est d'avoir le soutien d'un autre. Ainsi, celui-ci se porte garant du futur locataire au cas où ce dernier ne respecterait pas les obligations stipulées dans le contrat de location. Cependant, il existe aujourd'hui d'autres alternatives pour louer une maison ou un appartement sans avoir besoin d'un garant. Découvrez plutôt.

Faire un dépôt

Il est difficile de louer un appartement sans argent. En effet, la loi sur les baux urbains (LAU) oblige à donner une caution pour pouvoir louer un bien. Cette caution serait un montant équivalent à la mensualité que le locataire doit fournir. Ce qui doit être versé à un organisme public désigné par chaque communauté autonome. Ainsi, le propriétaire de l'appartement est obligé de faire le paiement à l'administration publique. À la fin du contrat de location, cette caution doit être restituée au locataire dans un délai d'un mois (s'il respecte les clauses de bail). Ce dépôt sert de garantie au propriétaire de la maison ou de l'appartement.

A voir aussi : Pourquoi passer par une agence immobilière pour vendre ?

Démontrer sa solvabilité

En cas de chômage ou de non perception de salaire, demander une location est possible. Mais, il faut prouver sa solvabilité pour que la location soit accordée. Pour ce faire, il est possible de démontrer sa solvabilité au moyen de certaines garanties supplémentaires.

Garantie bancaire ou personnelle

Cela prouvera que la dette peut être recouvrée dans le cas où le locataire est incapable de payer. Dans le cas d'une garantie bancaire, la personne qui demande une location doit s'adresser à la banque, qui effectuera une étude de faisabilité avant d'accorder la garantie. En ce qui concerne la garantie personnelle, elle consiste à ce qu'une tierce personne, par exemple un parent, paie le loyer. Ceci dans le cas où la personne qui a signé le contrat de location est incapable de le faire.

A lire en complément : Quand commence la défiscalisation en Pinel ?

Dépôt de garantie

En cas de possession d'économie, une caution peut être négociée et convenue entre le propriétaire et le locataire.

Assurance contre le défaut de paiement du loyer

Le but de l'assurance non-paiement est d'assurer les frais de location au propriétaire du bien. Elle couvre le locataire pendant 12 mois s'il est dans l'incapacité de payer son loyer.

Demander un cautionnement de bail

C'est une autre option de location sans garant. Il consiste à demander à une société de cautionnement de couvrir les frais de location, au cas où le locataire serait dans l'incapacité de le faire. Avec cela, le propriétaire protège ses biens. Pour consolider ce contrat, il faut couvrir le coût de la caution, qui dépendra de la valeur du loyer mensuel et correspondra à un certain pourcentage. D'autres dépenses pourrait s'y ajouter.

Aujourd'hui, il est bien possible de louer un bien immobilier sans garant. Il faut juste choisir l’une des options sus énoncées si vous souhaitez conclure un contrat de location. Ce faisant, vous trouverez une propriété qui correspond à ses besoins.