Jonction carrelage parquet : bien gérer le niveau et l'épaisseur

Jonction carrelage parquet : bien gérer le niveau et l'épaisseur

Que vous souhaitez relier deux pièces, l'une avec un sol en parquet et l'autre avec un sol carrelé, ou que vous voulez combiner du carrelage imitation bois avec du parquet dans une même pièce pour séparer deux espaces, il est important de définir la méthode la plus appropriée pour obtenir un rendu uniforme.

Découvrez dans cet article les différentes options pour bien gérer le niveau et l'épaisseur pour une jonction entre un parquet et un carrelage.

A découvrir également : Débusquer les repaires : Techniques efficaces pour localiser le nid des punaises de Lit

Un profil de jonction en forme de T

Un profil de jonction en forme de T est mis en place pour permettre une transition entre le parquet et le carrelage. Les dimensions des profilés varient de 6 à 32 millimètres. Il peut avoir une forme en T, droite ou arrondie, ainsi que différentes couleurs.

L’extrémité du T pénètre dans le sol et les deux côtés se positionnent sur les surfaces. Si votre parquet et votre carrelage ont la même épaisseur, alors c'est un excellent choix.

A découvrir également : Comment entretenir et restaurer efficacement les jantes de votre véhicule

La champlat

Le champlat est aussi utilisé pour permettre une jonction subtile entre deux types de revêtements de sol. Il adhère entre les deux surfaces et peut être disponible dans de nombreux coloris et matériaux, ce qui vous permettra de le faire correspondre à vos revêtements.

Le champlat peut être facilement installé sur les deux types de sols grâce à une méthode de pose simple. Avec ses dimensions, il ne risque pas de gêner le déplacement des portes au croisement des deux types de revêtements de sol. En outre, le champlat comprend deux courbes pour prévenir les blessures ou les irritations des pieds. Vous pouvez le choisir en bois dans différentes couleurs pour s'adapter à vos goûts.

La barre de seuil

Jonction carrelage parquet : bien gérer le niveau et l'épaisseur

Il existe différents modèles de barres de seuil disponibles, qui varient selon les matériaux et la disparité de hauteur entre les planches en bois et les carreaux. La barre de seuil peut être fixée au sol à l’aide de chevilles pour un style classique et abordable. On distingue aussi la bande adhésive de seuil, conçue pour s'adapter aux carreaux et au bois. Elle permet d’éviter l'utilisation de la perceuse.

Utilisez un mètre pour mesurer la dimension de la feuillure de la porte, puis marquez les mesures sur la barre en réalisant de petits traits. L'objectif est que cette pièce s'adapte parfaitement au carrelage et au parquet. Ensuite, utilisez une scie à métaux afin de découper les extrémités inutiles.

Placez la barre sur le sol et repérez les emplacements de fixation qui correspondent à la taille des encoches. Puis, procédez à la découpe de ces dernières et ajustez si besoin. En fonction du type de barre de seuil utilisée (autoadhésive, à fixation invisible ou à visser), suivez les instructions du fabricant pour marquer les trous et percez si nécessaire.

Utilisez une bande adhésive pour nettoyer le sol et fixez-la progressivement à une extrémité en la collant. Après avoir confirmé l’emplacement, vous pouvez enlever le fil de protection. Maintenez une pression pendant quelques instants.

Positionnez les ancrages sur le rail coulissant, puis alignez-les avec les trous. Installez la barre de seuil à visser en insérant une cheville dans chaque trou et en vissant les vis partiellement, sans les serrer complètement pour l'instant. Selon les besoins, ajustez la position de la barre avant de la serrer.