C’est quoi un granulome péri apical ?

Le granulome péri apical est un kyste qui se développe à la base d’une dent, plus précisément au niveau de l’apex. Généralement, il entraîne la mort de la dent qui devient par la suite insensible aux tests de vitalité. Si votre médecin vous a diagnostiqué un granulome péri apical, voici ce que vous devez en savoir.

Granulome péri apical : qu’est-ce que c’est ?

Le granulome péri apical résulte d’une pulpite. Cette dernière est une inflammation de la pulpe dentaire pouvant avoir plusieurs causes. En effet, le granulome, comme son nom l’indique, est une masse granuleuse située au niveau de la pulpe d’une dent. C’est la réponse à une infection buccale ou souvent le résultat de l’évolution d’une carie dentaire.

A lire en complément : Maladies infectieuses : les plus courantes et soins associés

La dent dont la pulpe est touchée, va devenir insensible dans le temps. Pour faire simple, elle meurt et ne répondra plus à un aucun stimulus, qu’il s’agisse du froid ou de la chaleur. Cela s’explique par le fait que les bactéries qui s’incrustent au niveau de la pulpe y détruisent tous les vaisseaux sanguins.

Si vous mâchez un aliment, vous ressentirez de la douleur, car le ligament parodontal apical est également touché.

A découvrir également : Quel matelas pour les problèmes de lombaire ?

Qu’est-ce qui peut causer un granulome péri apical ?

L’apparition d’un granulome péri apical peut être consécutive à de nombreuses causes. Dans un premier temps, vous avez les caries qui n’ont pas été prises en charge. Elles peuvent donc évoluer de sorte à entraîner une inflammation au niveau de l’apex (la zone la plus pointue de la racine d’une dent). On assiste donc à une nécrose de la pulpe qui formera par la suite un granulome péri apical.

Un choc violent sur la dent peut ouvrir le bout de la racine. C’est une porte d’entrée aux bactéries qui vont détruire tous les vaisseaux de la cavité pulpaire. Les produits de la dégradation vont également à leur tour former des granulomes. D’autres pathologies comme la parodontite peuvent également entraîner un granulome péri apical.

En l’état, il n’est pas difficile de reconnaître une dent ayant un granulome péri apical. Un professionnel peut vous le diagnostiquer en réalisant un test de vitalité. Il soumettra alors la dent à une source de chaleur et de froid. Si la dent ne réagit pas, elle est morte.

De même, la couleur que prend la dent peut vous aiguiller. En effet, une dent ayant un granulome péri apical aura tendance à devenir plus grise. Sa teinte devient donc foncée.

Comment traiter le granulome péri apical ?

Le granulome péri apical est une formation de tissu à la suite d’une inflammation. Son traitement consiste à enlever le petit kyste. Votre dentiste va donc retirer la pulpe infectée et désinfecter la dent pour la préserver.

Dans le cas où le granulome apparaîtrait à la suite d’un traitement canalaire, ce dernier sera repris. Dans l’un ou l’autre des cas, l’orifice donnant sur l’apex est bouché pour éviter d’exposer la dent à nouveau. Si le granulome évolue vers un abcès, il sera nécessaire de retirer la dent.