Cote Argus : à quoi sert-elle exactement ?

Il existe plusieurs références qui pourraient vous permettre d’estimer la valeur d’une voiture. Pendant une opération de vente ou d’achat d’un véhicule, vous allez sûrement entendre parler de la cote Argus. En effet, c’est une valeur grâce à laquelle, vous parviendrez à connaître réellement celle des voitures neuves ou d’occasion. Si vous ignorez à quoi, elle sert concrètement, alors voici des détails pour vous.

Cote argus, la référence dans l’estimation des valeurs d’automobiles

Publiée pour la première fois en 1927, la cote Argus sert notamment de référence dans les transactions automobiles. Elle intervient dans presque toutes les opérations. Ce système de calcul permet à un vendeur ou acheteur d’estimer le prix d’une voiture en temps réel. Il garantit une transaction équitable où tout le monde est satisfait. Toutefois, il est important de notifier que le montant réel auquel se basera l’opération peut être différent.

A découvrir également : Quelle est la taille d'Eric Zemmour ?

En effet, durant l’estimation avec l’outil, plusieurs critères peuvent être pris en compte. La cote argus est également payante et vous pouvez payer jusqu’à 7,99 euros avant de l’avoir. Il existe deux types de cote argus à savoir : la cote argus moyenne et la cote argus personnalisée. La première a rapport avec la valeur moyenne d’une voiture mise en circulation la même année. En revanche, la seconde constitue la valeur de votre véhicule.

À qui s’adresse la cote argus ?

La cote argus est accessible à tous. Trois groupes se réfèrent généralement à cet outil afin d’assurer une certaine transparence durant les transactions automobiles.

A lire aussi : C'est quoi un libellé de compte ?

Les professionnels de l’automobile

Les professionnels de l’automobile peuvent se baser sur la cote argus dans le but de déterminer le prix d’un véhicule. Il peut s’agir des :

  • garagistes,
  • concessionnaires,

Ces derniers utilisent tous la cote argus. Grâce à celle-ci, ils arrivent à fixer un prix d’achat au moment où ils prennent un véhicule chez un particulier. Pour cela, ils prennent en compte les principales réparations qu’ils prévoient de faire sur la voiture. De même, ils se basent aussi sur le prix de vente estimé.

Les particuliers

Les particuliers aussi peuvent utiliser la cote argus. Ils pourront s’en servir comme une référence pendant l’achat ou la revente d’une voiture, qu’elle soit d’occasion ou neuve.

Les professionnels règlementés

Les professionnels règlementés complètent le podium de ceux à qui s’adresse la cote argus. Que vous soyez de l’administration fiscale, de la police ou de la justice, vous pouvez utiliser la cote argus. Les notaires peuvent l’utiliser dans certains dossiers comme la valorisation des voitures d’un propriétaire décédé.

Dans les tribunaux, la cote argus aide vraiment dans le règlement de litige. Lorsqu’il faut déterminer le montant de l’indemnisation durant une réquisition de voitures, cet outil peut également s’avérer très utile.

Les éléments qui interviennent dans le calcul de la cote argus

Plusieurs éléments sont pris en compte lorsqu’il s’agit de calculer la cote argus. Il existe entre autres les détails comme la marque du véhicule, son kilométrage, le modèle, la motorisation et l’ancienneté. D’autres éléments secondaires peuvent être considérés comme : l’état de la voiture, le taux d’usure, les éventuelles réparations et autres.

Plusieurs données annexes de la transaction sont également prises en compte. Il s’agit notamment des différentes tendances du marché, la courbe de dépréciation mise en exergue par les experts coteurs. À ces données, viennent s’ajouter les chiffres exacts des opérations pour le modèle en concession.

Commet s’effectue le calcul de la cote argus ?

Il s’agit des experts coteurs qui se chargent du calcul de la cote argus. Ces derniers possèdent une expérience pointue concernant les voitures acquises auprès des constructeurs, distributeurs ou loueurs. Pour cela, ils se fondent sur les transactions, les annonces ainsi que sur l’évolution du marché pour y arriver. Ils considèrent aussi la valeur neuve catalogue des véhicules.

À la sortie de chaque nouveau modèle, ils procèdent à la réalisation d’une courbe pour représenter la dépréciation du véhicule. Pour que leur appréciation soit juste, les coteurs mettent en place un système de veille permanente. Le but consiste à surveiller avec une grande attention la législation, la tendance automobile et les techniques utilisées par les fabricants. Avec ces données et grâce à des logiciels de gestion argus, ils définissent le prix d’une voiture.