Peut-on boire ou cuisiner avec l'eau de pluie ?

De nombreuses personnes pensent que ne pas faire usage de l’eau de pluie est un gaspillage. Celles-ci envisagent donc de consommer cette dernière. Peut-on boire ou cuisiner avec l’eau de pluie ? Obtenez ici plus de précision à ce sujet.

Boire ou cuisiner avec l’eau de pluie : la position du pouvoir public

Le ministère de la Santé est l’autorité compétente en charge de cette question. Ce dernier ne cesse de donner son avis sur le sujet.

A lire en complément : Quelle est la durée de vie moyenne des panneaux photovoltaïques ?

Avis du ministère de la Santé

Selon le ministère de la Santé, l’eau issue de la plus ne peut pas être qualifiée de potable. En raison de cette insuffisance de qualité, ce dernier a effectué une expertise sur l’eau de pluie. Ainsi, il déclare que cette dernière est susceptible de détenir des microbes et substances chimiques.

Pour cette raison, en 2008, le ministère de la Santé interdit la consommation sous toutes ses formes de l’eau de pluie. Cette interdiction implique que vous ne pouvez pas boire ou cuisiner avec l’eau de pluie.

A découvrir également : Les astuces pour aménager un petit espace avec style

Les alternatives proposées par le ministère

Le ministère de la Santé donne quand même l’autorisation au public de se servir autrement de l’eau de pluie. Cette dernière peut être employée pour les taches extérieures de la maison. Par exemple, vous pouvez arroser le jardin ou laver votre voiture avec cette eau.

Il autorise aussi l’emploi de cette dernière pour assurer l’alimentation de la chasse d’eau et pour le nettoyage des carreaux à l’intérieur de la maison. Quant au linge, vous ne devez pas utiliser l’eau de pluie directement pour le laver sans faire un traitement au préalable.

Boire ou cuisiner avec l’eau de pluie : que pense l’ANSES ?

boire ou cuisiner avec l'eau de pluie

L’agence nationale de Sécurité sanitaire (ANSES) est en collaboration avec le ministère de la Santé. Cette dernière interdit aussi la consommation de l’eau de pluie. Ainsi, pour appuyer la décision du ministère, elle apporte des recommandations au public en février 2017.

D’abord, l’ANSES recommande aux particuliers de toujours traiter l’eau de pluie avant de l’utiliser dans le lave-linge. Ensuite, elle dit de ne pas utiliser cette eau pour les couches vulnérables. Quel que soit son état, vous ne devez pas faire usage de l’eau de pluie pour laver les vêtements des enfants, des personnes malades, etc.

Enfin, vous devez impérativement installer une tuyauterie séparée pour l’eau de pluie. Cette dernière ne doit pas entrer en contact avec le conduit d’eau potable. Au besoin, vous pouvez mettre des étiquettes sur les tuyaux.

Les avantages et les inconvénients de l'utilisation de l'eau de pluie

L'utilisation de l'eau de pluie présente à la fois des avantages et des inconvénients. Parmi les avantages, il y a le fait que cette eau est gratuite et qu'elle ne contient aucun produit chimique ajouté par les compagnies d'eau. Elle peut donc être utilisée pour arroser les plantations, remplir une piscine ou encore nettoyer votre voiture. Son utilisation réduit aussi votre facture d'eau.

Il existe aussi certains inconvénients associés à l'utilisation de l'eau de pluie. Elle n'est pas toujours propre et saine en raison des pollutions atmosphériques qui peuvent contaminer sa qualité. Il faudra alors mettre en place un système très sophistiqué pour filtrer ces impuretés afin que vous puissiez utiliser cette eau sans crainte.

Il faut prendre en compte le climat lorsqu'on utilise l'eau de pluie, dans la mesure où certaines périodes sont plus propices aux précipitations que d'autres régions géographiques sont beaucoup moins sujettes aux orages, ce qui limite leur capacité à collecter efficacement l'eau de pluie.

Comme évoqué ci-dessus, si vous envisagez un usage alimentaire ou sanitaire, cela nécessite une purification rigoureuse, car cette eau est sujette à divers contaminants tels que les bactéries pathogènes et les pesticides.

Néanmoins, réaliser la mise en place d'un dispositif permettant la captation et le stockage pluvial reste avantageux sur bien des points, notamment écologique, mais aussi économique, sous réserve toutefois du respect strict des règles d'hygiène et de sécurité sanitaire pour l'utilisation alimentaire ou sanitaire.

Les précautions à prendre pour utiliser l'eau de pluie de manière sûre et responsable

Vous devez prendre des précautions si vous envisagez d'utiliser l'eau de pluie, que ce soit pour boire ou cuisiner. Les autorités sanitaires recommandent un certain nombre de mesures à suivre afin de minimiser les risques pour la santé.

Vous devez collecter et filtrer rigoureusement afin de garantir la qualité sanitaire du liquide. Effectivement, l'eau doit être correctement filtrée et stockée dans des réservoirs étanches qui ne permettent pas aux particules extérieures telles que les feuilles, brindilles ou insecticides en suspension dans l'eau.

Dans le cas où vous souhaitez utiliser cette eau pour arroser vos plantations, vous devez demander conseils auprès des professionnels tels que votre maraîcher habituel concernant leur usage en alimentation.

L'utilisation alimentaire nécessite quant à elle une désinfection avant consommation pour éliminer tout micro-organisme susceptible d'être présent. Pour cela, différents moyens peuvent être mis en œuvre : la stérilisation par rayonnement UV-C au niveau domestique, ou encore passer par une entreprise spécialisée dans la purification et la livraison conforme aux réglementations européennes (par exemple Cosmetal Water).