Comment le système de tirage fonctionne-t-il pour la ligue des champions ?

Chaque année, l’hymne de la ligue des champions résonne dans les plus grands stades d’Europe. D’Anfield en passant par l'Allianz Arena jusqu'au Santiago Bernabeu, les émotions sont toujours au rendez-vous. Mais avant le début de la compétition, c'est bien le tirage au sort qui tient en haleine les fans du foot du monde entier. Et pour cause, il annonce les hostilités à venir et donne un avant-goût des duels acharnés auxquels se livreront les meilleurs joueurs de la planète foot. Voici comment l’UEFA procède aux tirages de la ligue des champions.

Ligue des champions : nombre de clubs engagés dans la compétition

Parmi tous les clubs d’Europe, seuls 32 gagnent le droit de disputer la prestigieuse compétition pour avoir une chance de décrocher la coupe aux grandes oreilles. Tout commence par une phase qualificative dont le but est de repêcher les clubs ayant échoué à se qualifier directement pour la phase de groupe. Il s’agit évidemment des clubs des cinq grands championnats ayant terminé à la troisième ou la quatrième place durant la saison précédant la compétition. On y retrouve également les champions des différentes compétitions mal classées à l’indice UEFA. En tout, 22 équipes sont directement éligibles à la phase de groupe, tandis que les 10 restantes sont connues à l’issue de la phase qualificative.

A lire en complément : CapTVty est-il en train de mourir?

Le déroulement du tirage au sort de la ligue des champions

Le tirage au sort de la ligue des champions débute toujours par la répartition des 32 équipes qualifiées en quatre chapeaux. Cette répartition se fait en fonction de l’indice UEFA de chaque club. On retrouve ainsi :

A lire aussi : Coutumes mormones insolites : découvrez les règles méconnues

  • Le tenant du titre, le vainqueur de la Ligue Europa et les champions des six meilleurs championnats d’Europe dans le chapeau 1;
  • Les équipes classées à la deuxième place des meilleurs championnats d’Europe dans le chapeau 2;
  • Le reste des équipes qualifiées pour la compétition est dans les chapeaux 3 et 4.

Il est à noter que le quatrième chapeau rassemble les équipes dont le coefficient UEFA est le plus faible comparé aux autres équipes du tournoi. Le tirage au sort de la ligue des champions permet alors de répartir les 32 équipes en huit groupes de quatre clubs. Chaque groupe est obligatoirement composé d’une équipe issue de chaque chapeau. Le choix des boules contenant les équipes se fait alors respectivement dans l’ordre du chapeau 1 au 4 pour déterminer les groupes. Chaque fois qu’une « tête de série » (équipe du chapeau 1) est sélectionnée, le classement d’un nouveau groupe débute. C’est un procédé permettant aux meilleures formations d’éviter un affrontement jugé trop tôt par les organisateurs.

Toutefois, il n’avantage aucunement les équipes les moins fortes de la compétition qui doivent se coltiner les gros morceaux d’entrée de jeu.  Il faut également reconnaître que ce système garantit, chaque année, des matches à enjeux médiatiques importants. Il n’est donc pas possible, avec le système actuel, d’espérer voir un jour un « clasico » entre le Real Madrid et le FC Barcelone dès la phase de groupe.

Tirage au sort ligue des champions : les règles d’appoint

Plusieurs règles définissent le déroulement du tirage au sort de la ligue des champions. D’abord, il est impossible que deux équipes issues du même championnat s’affrontent dès le début de la compétition. Chaque groupe est classé par couleur, une moitié en bleu et l’autre en rouge. Si un club français est tiré en bleu, un autre club de ligue 1 est automatiquement classé en rouge. Aussi, le classement des équipes de chaque groupe au moment du tirage permet de déterminer l’ordre des matches allers et retours. Il s’agit en réalité d’un classement effectué par un ordinateur suivant l’indice UEFA des différentes équipes d’un même groupe.

Par ailleurs, il est à noter que le tirage au sort des phases à élimination directe de la ligue des champions diffère légèrement. Exceptés les huitièmes de finale où les premiers de groupes sont têtes de séries, toutes les équipes sont susceptibles de s’affronter dès les quarts de finale. À ce niveau de la compétition, aucune équipe n’est protégée par son classement à l’indice UEFA et doit se battre pour sa survie. Le tournoi permet alors d’assister à diverses rencontres, généralement entre les cadors européens, pour sacrer le nouveau roi d’Europe jusqu’à la prochaine ligue des champions.

Les critères de répartition des clubs dans les pots de tirage

Les critères de répartition des clubs dans les pots de tirage sont déterminés en fonction de leur performance lors des saisons précédentes. Effectivement, l'UEFA établit un classement basé sur les résultats obtenus par chaque club au cours des cinq dernières années en compétitions européennes.

Ce classement, appelé coefficient UEFA, est calculé en prenant en compte les performances des clubs dans la Ligue des Champions et dans l'Europa League. Plus un club obtient de bons résultats, plus son coefficient UEFA sera élevé. Les clubs ayant le meilleur coefficient se retrouveront généralement dans le premier pot lors du tirage.

Il existe aussi d'autres facteurs qui peuvent influencer la répartition des clubs. Par exemple, pour éviter que plusieurs équipes d'un même pays ne se rencontrent dès la phase de groupes.

Les enjeux du tirage au sort de la ligue des champions pour les clubs participants

Le tirage au sort de la Ligue des Champions est un moment crucial pour les clubs participants, car il détermine leur parcours dans la compétition. Les enjeux sont nombreux et peuvent avoir un impact significatif sur leurs aspirations.

Le premier objectif des clubs est souvent d'éviter les adversaires redoutables dès la phase de groupes. Effectivement, être placé dans un groupe difficile peut rendre l'aventure européenne beaucoup plus compliquée. Les grands noms du football européen tels que le Real Madrid, le Bayern Munich ou encore Liverpool sont toujours craints par les autres équipes et représenteraient des défis majeurs dès le départ.

Une bonne performance lors du tirage peut aussi influencer le moral et la confiance des joueurs ainsi que de l'ensemble du staff technique. Se retrouver avec des adversaires moins expérimentés ou réputés pourrait donner aux clubs une impulsion positive en vue de réaliser de belles performances tout au long de la compétition.

Certains clubs ont aussi leurs propres motivations spécifiques lors du tirage au sort. Par exemple, pour les équipes issues des championnats moins prestigieux ou moins médiatisés, elles espèrent souvent se retrouver face à des formations renommées afin d'accroître leur visibilité internationale et prouver leur valeur sur la scène européenne.

Pour ceux qui ambitionnent d'atteindre les phases finales voire même de remporter la compétition, le tirage au sort est un moment clé pour évaluer les éventuels adversaires et préparer les stratégies nécessaires pour les surpasser. C'est un moment d'excitation et de stress pour les clubs et leurs supporters, car il peut déterminer leur destin dans la compétition.