Aider votre ado à gérer une crise émotionnelle

Dans le processus de passage à l’âge adulte, les enfants développent plusieurs habitudes très contraignantes. Plus que les enfants, les adolescents sont souvent sujets à des crises émotionnelles. Si rien n’est fait, cela pourrait entraîner de lourdes conséquences. Il est donc important de prendre les dispositions nécessaires.

Crise émotionnelle : définition et manifestations

Encore appelée dépression émotionnelle, la crise émotionnelle est un phénomène courant chez la plupart des enfants. Elle est principalement caractérisée par de la frustration, la colère, la peur, le sentiment d’infériorité, etc. Le tout est généralement dû à un excès d’émotions négatives et d’expériences douloureuses ou honteuses.

A lire en complément : Comment trouver le bon cartable ?

Les manifestations d’une crise émotionnelle sont facilement reconnaissables. Lorsqu’un enfant fait une crise, vous remarquerez qu’il est de plus en plus coléreux, plus explosif et pratiquement incontrôlable. Ce dernier devient également hyperventilé et il se met à pleurer. Généralement, un ado se laisse emporter par la crise émotionnelle une fois à la maison plutôt que dans un autre endroit où il se sentira gêné.

Gérer une crise émotionnelle : ce qu’il faut faire

De simples habitudes vous permettront de gérer efficacement la crise émotionnelle chez votre ado.

A lire également : Développer l'autonomie de vos enfants : les clés d'une éducation épanouissante

Soyez attentif

La première chose à faire comme parent est d’écouter l’adolescent. Sans ça, vous ne pourrez pratiquement pas l’apaiser. Bien que vous soyez tenté de placer quelques mots, il serait préférable de le laisser s’exprimer jusqu’à la fin. Quand il se sent écouter, l’enfant va de mieux en mieux. Dès que vous écoutez son histoire et à ses craintes, ne faites pas l’indifférent. Essayez d’être empathique. Cela ne vous coutera quasiment rien et vous percevrez mieux ce que vit votre enfant, afin de mieux le calmer. Dire simplement « Je suis navré pour toi » est déjà très appréciable.

À ce stade, l’ado est soulagé et sa crise émotionnelle disparait. C’est le moment de l’apaiser complètement en lui montrant qu’il a raison. Vous pourriez juste dire : « Tu as raison, c’est vraiment dur à supporter ». Au cas où vous voyez qu’il a tort, évitez de lui dire : « Tu n’es pas seule à vivre une telle situation. Tu n’as donc pas à pleurer ». Trouvez la manière la plus douce pour vous exprimer.

Accompagnez votre enfant

Accompagner votre ado consiste à lui prodiguer des conseils et à l’aider à avoir de nouveau confiance en lui. Si vous connaissez des techniques pour vous sentir mieux, vous pourriez les lui suggérer. Si ce dernier est d’accord, n’hésitez pas à l’assister au cours de la pratique.

Dites à votre enfant combien vous avez confiance en lui et trouvez les mots justes pour qu’il soit de nouveau optimiste. Essayez aussi de l’aider autant que vous pouvez et faites-le comprendre que certaines situations peuvent nous échapper, quels que soient les efforts consentis.

Prévenir les crises émotionnelles chez les adolescents

Prévenir les crises émotionnelles chez les adolescents est crucial. Pour y parvenir, il ne faut pas hésiter à discuter régulièrement avec votre enfant et être à son écoute lorsque celui-ci a besoin de vous. Essayez d’être présent autant que possible pour lui témoigner votre amour et votre soutien.

Vous devez veiller à ce que votre enfant se sente en sécurité dans son environnement. Si vous observez des changements inattendus dans ses comportements ou si vos discussions sont tendues, cherchez la cause du problème ensemble. Les pressions scolaires, familiales ou sociales peuvent affecter négativement l’état émotionnel d’un adolescent.

Dans certains cas, la thérapie peut aider un adolescent à gérer ses émotions négatives avant qu’il ne soit submergé par celles-ci. Il existe plusieurs types de thérapies qui peuvent être utilisées pour aider un adolescent en difficulté : la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie familiale et l'art-thérapie, entre autres.

Encouragez votre enfant à pratiquer une activité physique régulière ainsi qu’à adopter une alimentation saine et variée afin de préserver sa santé mentale tout en boostant sa confiance en lui-même.

Les conséquences d'une gestion inadéquate des crises émotionnelles chez les adolescents

Si les adolescents ne parviennent pas à gérer leurs crises émotionnelles, cela peut avoir des conséquences graves sur leur santé mentale et physique. Les sentiments de tristesse, d'anxiété, de colère ou de frustration s'ils ne sont pas traités correctement peuvent entraîner une dépression. Cette condition est caractérisée par un sentiment persistant de tristesse et d'impuissance qui affecte la qualité de vie globale.

Les adolescents qui ont du mal à contrôler leurs émotions peuvent aussi être plus enclins à adopter des comportements dangereux tels que l'usage excessif d'alcool ou de drogues. Ces substances agissent comme des mécanismes auto-destructeurs pour masquer la douleur émotionnelle.

Les conflits familiaux sont souvent exacerbés lorsque les adolescents se trouvent dans une situation émotionnelle difficile et risquent aussi d'avoir un effet néfaste sur leur développement social et leur réussite scolaire. Si ces signaux sont ignorés pendant trop longtemps, il y a aussi le risque que votre adolescent développe un trouble anxieux ou dépressif chronique.

Il appartient aux parents et aux professionnels travaillant auprès des jeunes gens d'aider ceux-ci à apprendre comment gérer efficacement leurs crises émotionnelles afin qu'ils puissent grandir en tant qu'individus confiants capables d'affronter avec succès les défis futurs. En favorisant un environnement calme propice au dialogue ainsi qu'en proposant l'aide nécessaire pour accroître leurs capacités personnelles telles que celles liées à la gestion de leur anxiété, vous pouvez aider votre adolescent à prendre un nouveau départ et à surmonter n'importe quelle difficulté émotionnelle.