Aider votre ado à gérer une crise émotionnelle

Dans le processus de passage à l’âge adulte, les enfants développent plusieurs habitudes très contraignantes. Plus que les enfants, les adolescents sont souvent sujets à des crises émotionnelles. Si rien n’est fait, cela pourrait entraîner de lourdes conséquences. Il est donc important de prendre les dispositions nécessaires.

Crise émotionnelle : définition et manifestations

Encore appelée dépression émotionnelle, la crise émotionnelle est un phénomène courant chez la plupart des enfants. Elle est principalement caractérisée par de la frustration, la colère, la peur, le sentiment d’infériorité, etc. Le tout est généralement dû à un excès d’émotions négatives et d’expériences douloureuses ou honteuses.

Lire également : Quand communiquer une liste de naissance ?

Les manifestations d’une crise émotionnelle sont facilement reconnaissables. Lorsqu’un enfant fait une crise, vous remarquerez qu’il est de plus en plus coléreux, plus explosif et pratiquement incontrôlable. Ce dernier devient également hyperventilé et il se met à pleurer. Généralement, un ado se laisse emporter par la crise émotionnelle une fois à la maison plutôt que dans un autre endroit où il se sentira gêné.

Gérer une crise émotionnelle : ce qu’il faut faire

De simples habitudes vous permettront de gérer efficacement la crise émotionnelle chez votre ado.

A lire aussi : Comment trouver le bon cartable ?

Soyez attentif

La première chose à faire comme parent est d’écouter l’adolescent. Sans ça, vous ne pourrez pratiquement pas l’apaiser. Bien que vous soyez tenté de placer quelques mots, il serait préférable de le laisser s’exprimer jusqu’à la fin. Quand il se sent écouter, l’enfant va de mieux en mieux. Dès que vous écoutez son histoire et à ses craintes, ne faites pas l’indifférent. Essayez d’être empathique. Cela ne vous coutera quasiment rien et vous percevrez mieux ce que vit votre enfant, afin de mieux le calmer. Dire simplement « Je suis navré pour toi » est déjà très appréciable.

À ce stade, l’ado est soulagé et sa crise émotionnelle disparait. C’est le moment de l’apaiser complètement en lui montrant qu’il a raison. Vous pourriez juste dire : « Tu as raison, c’est vraiment dur à supporter ». Au cas où vous voyez qu’il a tort, évitez de lui dire : « Tu n’es pas seule à vivre une telle situation. Tu n’as donc pas à pleurer ». Trouvez la manière la plus douce pour vous exprimer.

Accompagnez votre enfant

Accompagner votre ado consiste à lui prodiguer des conseils et à l’aider à avoir de nouveau confiance en lui. Si vous connaissez des techniques pour vous sentir mieux, vous pourriez les lui suggérer. Si ce dernier est d’accord, n’hésitez pas à l’assister au cours de la pratique.

Dites à votre enfant combien vous avez confiance en lui et trouvez les mots justes pour qu’il soit de nouveau optimiste. Essayez aussi de l’aider autant que vous pouvez et faites-le comprendre que certaines situations peuvent nous échapper, quels que soient les efforts consentis.